jeudi 20 novembre 2008

Et les Cohen Gadol après Notre Seigneur, jusqu'à la destruction de Jérusalem?

St Matthieu, comme je viens de le dire, n'a pas malbouché les noms de Cohen ou de Lévi, malgré le déicide commis par leurs bouches au Sanhédrin qui condamna Dieu.


Malheureusement, les kohanim y compris les Cohen Gadol ensuivantes, n'ont pas généralement profité pour se convertir.


Un d'entre eux a mis à mort St Jacques le Juste1. Un autre a introduit l'obligation scolaire2, étrangère à la législation mosaïque, apprise des païens Athéniens, cause majeure probable de la mentalité ghetto que la desendence charnelle du peuple de Dieu de l'Ancien Testament montra même avant d'être mis en ghettos.3


Ils ont continué de visiter le temple que Kaïphe avait désacré. En fin Dieu a eu marre. Le culte mosaïque a cessé en l'an 70.


Hans Lundahl,
7/20 nov. 2008,
Carpentras.

1Wikipedia: Hanan Ben Hanan. 2008-11-20.

URL:http://en.wikipedia.org/wiki/Hanan_ben_Hanan. Accessed: 2008-11-20. (Archived by WebCite® at http://www.webcitation.org/5cTCAfzXP) - quoiqu'il y a une autre version de ce martyre!


2 Wikipedia: Compulsory Education, History. 2008-11-20.

URL:http://en.wikipedia.org/wiki/Compulsory_education#History. Accessed: 2008-11-20. (Archived by WebCite® at http://www.webcitation.org/5cTBDo1sS) Voir History et la rérérence à Iehoshua Ben Gamla.


3Comme l'obligation scolaire reste un moyen efficace d'introduir des mentalités très bornées après ça, et dans des autres peuples. Conférer les introductions d'obligation scolaire ou d'instruction en Troisième République de la France, Union Soviétique, Allemagne Weimarienne et Hitlérienne (Reichsschulpflichtgesetz vom 6. Juli 1938) après la Prusse ...