samedi 10 janvier 2009

Reponse à un prêtre qui m'avait dit que "tout ce qui sort des normes fait peur"

Non, padre. Ce qui sort des normes fait pas uniquement peur. Comme j'ai déjà dit, dans les années 50 ma mère a eu son éducation en Suède, et c'est elle qui m'a toute seule éduqué pendant quelques années à Vienne. A partir de ce qu'elle a reçu et transmi, ce qui sort des normes ne fait pas uniquement peur, ça peut également donner occasion ou même d'avantage à d'étonnement, à de ridicule, à de colère, à de compassion.

Quelle norme est enfreinte quand on dort dans un cage d'escalier? La nature humaine? Ou la loi divine?

Un homme adulte d'un mètres dix ou de trois mètres dix sort évidemment des normes de la nature humaine, un homme qui préfère un cage d'escalier à la température hivernale dehors ne sort pas des normes de la nature humaine.

Ou la loi divine non plus. La sainte écriture nous dit pleines des choses sur le débrouillardisme, y compris, dans cette saison de Noël, que les plus haut examples ont squatté un étable.

Loi humaine? Je n'avais pas fait d'infraction et j'étais prêt à quitter les lieux si demandé.

Nature humaine, loi divine, loi humaine ... autres normes que j'aurais enfreind? Le respect des gens qui m'auraient hébergé chez eux si j'avais frappé?

Ou le fait de ne pas être bourré de tout, de ne pas être insolent, d'être bien élévé et me trouver dans cette situation? Ça sort de l'habituel. Des expectations optimistes sur un système qui va nous sauver de toute misère mieux que Dieux ... C'est tout. Et d'avoir trop peur de la faillite d'un système humain, ça aussi sort des normes. Des normes de la curiosité avant la peur, pour ainsi dire. Ça dit, comme j'ai déjà dit, on m'a très bien traité, ceux qui sont restés.

Hans-Georg Lundahl

4 commentaires:

matthieu v a dit…

Salut Hans!
Je t'ai aperçu l'autre jour, dans le bus pour malaucène à Carpentras. J'ai couru apres pour grimper dedans; pas suffisament vite apparament.
Au plaisir de te croiser un de ces jours!

Matthieu

Hans Lundahl a dit…

un de ces jours, mais je ne suis pas à vaucluse maintenant

Hans Lundahl a dit…

Précision pour l'homme qui vient de me sortir de l'immeuble où il est propriétaire d'un étage:

Oui, privé veut dire que je sois obligé de quitter l'immeuble si vous insistez, mais pas que vous soyez obligé d'insister pour que je quitte l'immeuble.

Un camminonneur vient de m'informer que pour le stop c'est pareil: la loi n'interdit pas que les camminonneur prennent des autostoppeurs, mais il y a des patrons qui y insistent.

Hans Lundahl a dit…

les cammionneurs, avec un s biensûr!