vendredi 2 octobre 2009

Credo ... in remissionem peccatorum (English & Français)


It seems Roman Polanski has already been pardoned by his victim. (English)
Who does NOT believe that this sin can be simply forgiven? (In English)
Introduction to open letter by Manu (this introduction in English, following sections in French
Citation de la lettre ouverte de Manu, LeMonde.fr, 30.09.09 (en français biensur)
Commentaire de la lettre ouverte de Manu (en français)
Credo ... in remissionem peccatorum (English and French)




It seems Roman Polanski has already asked his victim for forgiveness. It seems he has already payed damages. It seems she has already forgiven him. It seems she herself does not want him to go to prison. So WHY this insistance on getting him to US for a visit to a courtroom that may land him in prison for the rest of his years?

Up to index


Some neopagans maybe, some feminists maybe, some Moslems maybe, do not believe his sin can be forgiven.

First we had Wiesenthal insisting on a "justice" that denied the prisoner of Spandau release for old age and good behaviour and the Mossad that kidnapped people that had already found refuge. We had demands of John Demyanyuk going to Israeli courts. We had failed demands and failed kidnap attempts when it came to ex-officer of Waffen-SS, Léon Degrelle, refugee in Spain. Then we had scandals of pedophile priests, some of which payed for things they had done more than twenty years earlier. No regard for the hurt feelings of the rightwing young back in the nineties. No regard for the feelings of parishioners. Plenty of guilt by association for both.

Now the one facing charges is of Jewish extraction and has sympathies among left wing intellectuals. Does that change anything?

To me the important thing is that the culprit has already faced his sins and already done what could be done to make up for them. AND that his victim has forgiven him.


Up to index



A French man who has been in prison and is now an invalid without any employment wrote an open letter to French politicians. It is on http://www.lemonde.fr/ and I shortened the full url of the open letter to http://o-x.fr/qy9 from which I quote (in French, I will comment in French too), but before I quote the passage that I coment, I just note that the writer has not understood that Polanski has already done an "amende honorable" in Civil Courts and paying his victim damages (pretty big ones, though considering his riches they might have been higher):


Up to index



Le fait est que la prison, le procès et la psychanalyse aidant, j'ai fini par saisir une subtilité qui jusque là m'avait échappé et qui, je l'avoue, était sinon à l'origine de mon acte, tout du moins un élément déclencheur de ce que j'infligeais à ma victime. Comme j'ai pu constater, suite à l'affaire Polanski, que cette subtilité vous échappe à tous deux, je m'empresse de vous en faire part. J'ai appris à mes dépends, mais aussi et surtout aux dépends de celle à qui j'ai fait tant de mal, qu'une gamine de 13 ans ne peut en aucun cas donner son consentement pour une relation sexuelle avec un adulte. Je le répète, il est impossible qu'elle donne son consentement, y compris lorsqu'elle est explicitement demandeuse, c'est vous dire combien certains font fausse route et pourquoi je fus très justement condamné pour viol. Si vous me demandiez la raison de cette impossibilité, je vous répondrais ce par quoi je commençais ce paragraphe. D'où, Messieurs les ministres, la nécessité de répondre de ses actes devant la justice, devant la victime et de les revoir, les mâcher, les ruminer, jour après jour, nuit après nuit. Tout cela bien sûr dans la douleur, les larmes, la contrainte, l'humiliation, la honte et la solitude de la prison. Travail qu'on ne peut nullement réaliser dans le strass et les paillettes. Travail que vous, Messieurs les ministres et tous ceux qui protègent Polanski depuis si longtemps, l'avez empêché de réaliser.



Up to index


Manu, le travail que vous avez fait dans les larmes dans la prison avec la psychanalyse, vous a trompé. D'abord à croire que vous et votre victime n'auraient pas pu vous marier - p ex après un an que vous étiez dans le prison - si elle était explicitement demandeuse, ensuite de croire que toute explicitement demandeuse à l'age de 14 se trompe sur sa volonté, parce que celle-ci n'est pas encouragée par la législation actuelle (en 2006, carrément le 24 mars, veille de l'Annonciation, jour de St Gabriel, l'age légale pour mariage de la mariée a été élévée à celle de l'age du marié, à savoir à 18, quand auparavent elle était pour elle 15 selon le §144 du Code Civil) et finalement que vous fites amende honorable à la victime en vous laissant humilier par la psychanalyse quand probablement vous avez juste donné aux psychanalystes les moyens d'infliger des humiliations correspondants à elle.

Il semble que maintenant - la psychanalyse et les humiliations de la prison aidants, j'imagine - vous êtes invalide sans métier. Donc sans possibilité d'aider vos enfants si vous en auriez eu après les rapports sexuels entre vous et votre victime. Sans possibilité de vous marier. Sans possibilité d'avoir et de garder d'enfants. Êtes vous mieux avec le bon Dieu qu'avec les hommes et les femmes au moins? J'en doute, la psychanalyse n'est pas la pénitence ecclésiatsique.

M. Polanski ne partage pas votre malheur actuel. Est-ce uniquement parce qu'il est connu et vous un petit homme? Non. Lui, c'était en 1977, vous c'était le décade après. Les années 70 ont aussi vu les psychiatres dire à des évêques que George Gheoghan était prêt de laisser tomber son passé pédéraste et de redevenir prêtre actif. Mais il y a là une différence, George Gheoghan est rechuté, vous et Polanski, selon ce qu'on sache, pas. Avec vous, c'est les humiliations. Avec lui, c'est le fait qu'il a une femme et deux enfants. Ce qu'aurait sans doute convenu mieux à vous aussi, et peut-être juste avec votre victime. Une subtilité apprise par la psychanalyse vous en a empêché. La victime de Polanski, elle aussi a un mari et des enfants. Elle non plus n'a pas envie de travail durissime pour comprendre ce que c'est passé de l'angle de vue que préfèrent les psychanalystes. Elle a dit officiellement qu'elle a pardonné Polanski, et qu'elle ne veut pas qu'il aille en prison.

Up to index


Peut-être c'est trop simple pour un subtile comme vous après votre psychanalyse, mais je crois dans la rémission des pêchés. Notemment quand la victime elle-même pardonne.

Maybe it is too simple for subtle men like the readers who supported the extradictions of anyone whom Wiesenthal and the present US courts want extradicted. But I do believe in the remission of sins. Indeed, when the victime herself has pardoned, it may even exist as a social fact before men, and not just before God.

Signed/Signé en Paris XI, Parmentier; Saturday/Samedi 10 octobre (new/nouv. cal.)
Hans-Georg Lundahl

Up to index

7 commentaires:

Hans-Georg Lundahl a dit…

Credo in Deum Patrem Omnipotentem
Je crois en Dieu le Père Toutpuissant


Source: site Christ-Roi.net

Hans-Georg Lundahl a dit…

Une femme s'est prononcée à Metro Edition Paris sur le cas. Elle s'appelle Fadila Mehal. Ell écrivit:

Puisse cette recherche de l'humanité inspirer Roman Polanski et lui donner la force d'affronter ses (vieux) démons. Nous serons alors à ses côtés pour le long travail de reconstruction qui commenecera pour lui et pour sa victime, dès lors que la justice sera passée.

Personne qui dénonce le déterminisme? La réconstruction sera (elle le sait déjà) un "long travail" et ne pourra pas être courte comme un acte de répentir? J'ai entendu des néopayens et types de franc-maçons ou wannabee franc-maçons se prononcer de la même façon à SSHL.

Et la mauvaise foi et la logique de méfiance? Elle commencera, elle ne peut pas - ce que parait selon le fait, ce que parait selon le pladoyer de précisement sa victime déjà être fait? C'est comme les psychiatres qui exigent de voir leurs patients pleurer et tarissent leur larmes par cette vacherie!

Et le cynisme? La victime aussi devra alors "commencer un travail de reconstruction", et en plus en long. Non, ce n'est pas pour donner une amende honorable à la victime, c'est pour assouver les désirs de pouvoir des psychanalystes, pas très moins pervers peut-être que les désirs très passés du coupable, que ça devra "commencer" en nullifiant chanque réconstruction déjà faite dans le privé et la silence et les sécrets des cœurs.

C'est dégueulasse de voir une femme s'adonner à ça, je préfère les femmes qui ont dansé à la pendaison à Tikrit!

Anonyme a dit…

"commenecera"=commencera, biensur

Hans-Georg Lundahl a dit…

-----Testimony-------
"I am no longer a 13-year-old child. I have dealt with the difficulties of being a victim, have surmounted and surpassed them with one exception."Every time this case is brought to the attention of the court, great focus is made of me, my family, my mother and others. That attention is not pleasant to experience and is not worth maintaining over some irrelevant legal nicety, the continuation of the case."
~Samantha Geimer

from Facebook Group:
FREE POLANSKI!!

Hans-Georg Lundahl a dit…

Regardez qui essaie de hausser la psychanalyse maintenant.

Cette profession a profité sur son deuil.

Un prêtre a quelques choses a faire après le deuil de qualqu'un, par exemple funérailles et messes pour les défunts, on croit volontiers qu'il y a des deuils qui font recommencer la pratique, c à d confessions et communions, mais pas de donner un suivi pendant huit années sur des questions purements émotionnels (les questions morales sur lesquels on se confesse sont énumérées dans les manuels de théologie morale) en plus une fois par semaine et une demi-heure ou plus par fois!

Anonyme a dit…

Roman Orgy by Taki Theodorakis.

Hans-Georg Lundahl a dit…

Contre Templiers, FM, Communistes, Nazis, désinfo:

1 Gleb Yakunin 2 Question pertinente ... 3 Caté erronné de professeur Spéculoos 4 pie xii face aux nazis (livre) 5 Ayant lu Le temps de Franco, récit par Michel de Castillo... 6 Politique internet de la Cité des Métiers 7 Enki Bilal sur Ulster: bévue ou mauvaise foi? 8 Promo, deux liens 9 À propos Djihade par persuasion ... 10 Libération de Paris 1944 ... et après? 11 Le Schindler Orthodoxe Japonais Chiune (lien, cliquez)... 12 Georges Pompidou, 5 octobre 2009 13 Quelques observations en France à Paris 14 Credo ... in remissionem peccatorum (English & Français)... 15 On discute quoi entre policiers et enseignants? 16 L'Église s'acharne, jusqu'à canonisation...