samedi 12 février 2011

Ça ferait peut-être temps de voir le film de Xavier Beauvois ...

Msgr Williamson s'est exprimé sur ce film des derniers jours des moînes de Tibhérine, ceux qui reçoivent sa lettre hebdomadaire le savent.

D'une côté il loue la vraie religiosité des moînes dans le film. Il l'attribue au fait que le monasticisme traditionnel est tellement proche à l'héritage des acteurs que ça marche encore. Déjà là j'ai envie de dire que ça vaut peut-être pour les moînes qui ne sont pas acteurs aussi, même en plein novus ordo. Ou quelques-uns entre eux. Ce qui n'empêche pas, j'ai des vrais difficultés avec les novus ordo en France ou une partie importante: par exemple leur méfiance envers le créationnisme ou leur acceptation des dates tardives pour les rédactions des quatres évangiles canoniques. C'est à dire leur trop grande acceptation de la prétendue expertise d'aujourd'hui, leur trop peu de méfiance que derrière "expertise" il y a parfois, même pas caché, une manque de logique ou une logique basée sur monisme. Ou la créativité en esprit moderne et idéaliste de certaines prières ajoutés avant la préfation.

De l'autre côté il finit en qualifiant les des* prêtres novus ordo comme parmi les pires révolutionnaires. Ça a pu être la cas un Rwanda - l'article de Mitteilungsblatt que j'ai lu à l'époque attribue le massacre au fait que la minorité constituait une aristocratie et que les prêtres novus ordo étaient pour la Révolution Française. D'une côté, en Tibhérine, les moînes ne soutiennent à ma meilleure connaissance pas les révolutionnaires islamistes, de l'autre, je ne sais pas si un régime séculariste est forcément moins légitime qu'un régime islamiste en pays de tradition musulmane. Ça dépend s'ils soutiennent les libertés des chrétiens. Ce qui n'est pas toujours le cas.

Hans-Georg Lundahl
Vert St Denis
12-II-2011

*Citation exacte:

But if the heart is drained out of Catholicism, as it was by Vatican II, so that in real life, anywhere in the world, Catholic monks and priests are liable to be giving not only medical but also moral support to anti-Catholic revolutionaries -- in fact, as Archbishop Lefebvre used to say, modernist priests make the most terrible of revolutionaries ! -- can one be surprised if any established government objects to Conciliar priests' undermining of law and order ?


Traduction ajoutée dans la lettre même:

Mais pour peu que l'on vide le catholicisme de son cœur, comme le fit Vatican II, en sorte que dans la vie réelle, partout dans le monde, les moines et prêtres catholiques sont aptes à prêter aux révolutionnaires anti-catholiques un soutien pas seulement médical mais aussi moral - Mgr Lefebvre ne disait-il pas que les prêtres modernistes font les pires des révolutionnaires ? - est-il surprenant si n'importe quel gouvernement établi tient tête aux efforts des prêtres conciliaires de subvertir l'ordre public ?


Il me semble plutôt que l'aide donnée par les moînes était juste humanitaire, donc dans la Convention de Genève ou son esprit. Auquel est étranger un régime séculariste musulman autant ou plus peut-être qu'un régime ou mouvence islamiste. En Algérie il y a eu des problèmes de légitimité depuis la décolonisation. Et les derniers régimes coloniales ont sapé la légitimité coloniale qu'il y avait avant.

Aucun commentaire: