mardi 15 février 2011

Les mythes payens sont "erronnés", mais lesquels, comment?

Why is it that Christian Mythology gets a pass and can be assumed to be true until proven otherwise. No one assumes that various heroes of Greek Mythology must have existed and a great deal of historical and archeological research often goes into examining the basis for many of these different myths and stories. ...


De Amazon, une critique de lecteur d'un des livres qui traitent Notre Seigneur Jésus-Christ comme "un mythe", c'est à dire selon leur usage du mot, une non-vérité.

Autre critique va dans ce sens:

and how everything in the Bible regarding this false Jesus were elaborate pieces of fiction borrowed from "apostle" to "apostle", with bits of information made up and tacked on as they went along writing


ce qui constitue une piste de recherche d'apologétique aussi. Pour l'instant je note qu'il me semble très improbable comme explication même des mythes payens. C'est peut-être très probable que tel ou tel mythe payen soit un assemblé des choses diverses, mais pourquoi toutes fictives? En plus, une chose peut devenir partie d'un assemblé sans y être à l'origine - comme il peut être partie d'un assemblé fictif après être un fait, certes non isolé mais dans un assemblé plutôt historique. Tout alors, je vais essayer encore une fois de démontrer que ça serait plutôt le cas avec la plupart des détails du mythe Déucalion et Pyrrha avec leur déluge.

Pour donner, très brèvement ma réponse, d'abord c'est celle-ci: un récit peut être erronné quand aux faits, mais aussi quand aux explications, et dans la mythologie payenne on parle de dieux payens comme explications. Ils sont des idôles, ils ne sont pas divins, mais ils sont parfois de la partie explicative et non de la partie des faits allégués.

Chaque explication entrainant l'usage d'un nom de divinité payenne n'est pas forcément totalement erronée. Car si sur la chute de Troie on dit "la volonté fut-ce de Zeus, qui s'accomplit" et si par Zeus ils entandaient le dieu plus haut que tous les autres, c'est vrai que le Dieu plus haut que tous les autres "dieux", c à d plus haut que les anges et diables avait décidé soit de vouloir soit au moins de permettre la chute de Troie. Par contre, l'erronnée dedans recommance quand il est mis en scène comme parlant avec Héra et les autres Olympiens comme s'il avait Aphrodite née à Chypres comme sa fille. Quand c'est dit qu'Apollon inspira tels nombre des hommes aux mésures sécuritaires qui les perdirent ou qu'il envoya la peste, il convient d'y voir Apollyon, le Destructeur, c'est à dire le Diable.

Comme on l'aura deviné, je ne crois pas que la guerre de Troie, pour mythique qu'elle soit connue soit un erreur historique, ni le retour d'Odysses à Ithaca.

Par contre, si on va vers la Théogonie d'Hésiode, il s'agit d'une révélation privée erronée, comme le Coran ou le Livre de Mormon, comme aussi les rites sacrificielles ou divinatoires de Numa Pompilius, qui ne plaisent pas au vrai Dieu.

Entre les deux, encore une fois, Déucalion et Pyrrha. Je les trouve correspondre parfois à la famille de Noé, parfois à celle d'Abraham, et encore à celle de Lot. Bossuet avait cru aussi à une confusion, mais entre le déluge de Noé et un déluge plus récent en Thessalie, je suis d'accord que confusion il y a, mais l'autre catastrophe était la destruction de Sodome et Gomorrhe pour les péchés de gourmandise, inhospitalité et contre la nature, c'est à dire l'abus des pouvoirs de la fertilité.

Mythe GrecHistoire de Genèse
Déucalion et Pyrrha étaient un vieu couple sans enfants ...Abraham et Sarah étaient un vieu couple sans enfants communs...
...que visitèrent trois dieux...que visitèrent trois anges, les personnes de la divinité révélées déjà dans l'Ancien Testament.
Ils vécurent parmi une humanité injuste condamnée à périr pour ses péchés, les trois dieux les visitèrent pour les en sauver.Lot vivait dans une ville condamné à périr, deux des trois Anges le visitèrent pour l'en sauver.
Ils devaient se mettre dans un bâteau pour survivre à un déluge.Noé et sa famille devaient se mettre dans l'Arche du salut, symbole de l'église.
Après le déluge le couple stérile se demande comment repeupler la terre.Les filles de Lot croyaient être devant un problème majeur quand au repeuplement de toute la terre qu'elles croyaient détruite.
Ils consultent un oracle.Les filles de Lot décident aussi sur un moyen illicite.
L'oracle disait de jeter les os de la mère derrière les épaules. 
Déucalion et Pyrrha comprirent que "la mère" était la terre. Ils considèrent alors les pierres comme ses os et les jettent en arrière.Dieu créa Adam "ex limo terrae".
Ils repeuplèrent toute la terre ainsi.Toute la terre fut repeuplée par les Trois fils de Noé et leurs femmes.


Ainsi tout le récit est erroné en globale, quoique presque chaque détail est correcte. Le mythe de Déucalion et Pyrrha se trouve donc intermédiaire entre l'histoire assez bien écrite qu'est l'Iliade et l'Odyssé et la révélation privée très erronée qu'est la Théogonie.

Hans-Georg Lundahl
Paris
21-II-2011

1 commentaire:

Blogger a dit…

You might be eligible to receive a $1,000 Amazon Gift Card.