mercredi 4 avril 2012

Mes excuses aux francophones purs monoglottes ...

C'est vrai que l'article précédent est en anglais, et que certains parmi vous ne comprennent pas très bien cette langue.

Ce n'est pourtant vraiment pas mon intention de vous exclure des débats assez techniques que je fais sur le géocentrisme - c'est juste qu'il m'arrive plus souvent de trouver les forums et des sites rélévants (que ce soit de NASA ou de St Thomas d'Aquin mis en ligne) en anglais qu'en français.

Certains diront que ça, c'est parce que le géocentrisme est un phénomène américain. Comme le créationnisme. Mais ni l'un ni l'autre le sont. Ils sont juste un peu plus grands dans le débat là-bas, parce que là-bas, même des athées se trouvent obligés à compter avec des gens comme nous. Quand même, quand Paula Haigh écrit sur le thème Galileo's Heresy, elle cite le premier parmi les Géocentriques modernes le savant français Fernand Crombette. Dont les textes ne sont même pas traduits en anglais.

Bon, aux autres, qui parlent un peu l'anglais ou qui le lisent au moins, bonne lecture!/HGL

Aucun commentaire: