jeudi 3 mai 2012

Quelqu'un qui me trouve ésotérique, ou quoi?

Je viens de vivre des années assez mauvais avec la paroisse St Nicolas du Chardonnet, et on peut donc se demander comment mauvais? Serais-je pour la mixité? Pour le mariage gay? Pour Assisi I, II, III?

Non, à la limite pour un respect des Musulman qui sont déjà sur place, tant qu'ils y restent paisiblement et sans y ajouter des concessions tactiquement dangéreuses comme d'avantage et d'avantage des mosquées, pour le mariage restant ouvert aux ex-sodomites et aux ex-lesbiennes, ou encore pour la levée des excommunications de 1053/1054.

Mais pour certains c'est déjà trop proche à un prônement de l'islamisme. Bien, je crois qu'ils comprennent pas très bien la nature de l'islamisme, alors. Les Arabes ne sont pas mal futées en tactique, et parfois le barbu dont la femme porte niqab sert comme muleta de serge rouge tandis que l'estocade se prépare un peu ailleurs. En plus, se mêler trop des vies d'une autre culture et religion des résidant parmi nous les rend plus prônes à quelque forme de résistance.

Pour certains le fait d'avoir été sodomite même en dehors du clergé devrait pour toujours exclure de tout espoir du mariage (précisons que le cas n'est pas le mien: si j'ai risqué d'être sodomisé par deux imprudences quand à l'hospitalité, j'ai trop horreur des vices contre la nature pour y avoir consenti).

Et pour certains considérer les Orthodoxes comme une forme de Catholiques revient au même que de considérer le Protestantisme tout court comme églises chrétiennes et apostoliques. Malgré le fait que le Syllabus Errorum (issu avant le Concile du Vatican, 1869-70) ne les nomme pas comme Protestants.

Mais il semble que des prêtres veulent faire le tour et refaire le même tour des accusations malsaines de mes erreurs supposément diaboliques et ésotériques.

Être contre la psychiâtrie revient à prôner des médecines douces et donc l'homéopathie, non?

Non.

Si ma mère a révérée les données de phytothérapie mélangées dans les manuels homéopathiques, si elle a révérée les consignes de diètes, comme par exemple betteraves contre le cancer ou éviter certains aliments contre calcul rénal, elle a eu un sain mépris pour la théorie des thérapies par effets semblables aux symptomes des maladies et ça aux "doses homéopathiques". Je n'ai rien à contredire cette brillante étudiante en médecine.

Encore, ce n'est ni la psychothérapie de Jung, ni la psychoanalyse de Freud ou Dolto, ni la hypnothérapie et encore ni la dianétique que je mettrais en place des thérapies de neuroleptiques ou antidépresseurs (ou encore électrochocs) que je rejette. C'est l'abstention des diagnoses frauduleuses qui réinterprêtent problèmes sociaux en problèmes psychologiques, par exemple à travers un syndrome de Ben Gunn pris pour hallucinations schizophrènes, pour que les réseaux par qui on souffre socialement jusqu'à développer un syndrome de Ben Gunn ne se trouvent pas mis en cause par les enquêtes policières ou judiciaires. C'est encore une honnêteté quand au fait que "raison humaine normale" n'égale pas "positions prises par la raison humaine organisée en sciences", donc on ne "souffre" pas "de délires" parce qu'on a une cosmologie ou anthropologie non-descartienne.

Le prix que les policiers ont fait payer à un homme le nouvel an 2011* est assez lourd. Ceci ne relève pas de flicophobie, c'est juste un fait que des policiers ont eu un jugement porté sur la dangérosité d'un "fou" qui excède probablement tout ce qu'on peut imaginer de dangérosité réelle.

Mais on est quand même ésotérique si on rejette la théorie de l'évolution, non? Ou si on rejette "toute l'évidence" pour que la terre bouge autour d'elle-même ou autour du soleil, non?

Encore, non.

Les ésotériques sont strictement pour un univers avec plusieurs systèmes solaires, car ils sont pour l'explication de certaines histoires par voyages interstellaires.

Ils sont strictement contre un univers moins de 10.000 ans de vieux car ils sont pour que l'Atlantide, Mu et Lémuria aient existé environs 30.000 - 10.000 ans avant nous.

Ils sont strictement contre la fixité des espèces, car ils considèrent l'homme comme ayant été génétiquement modifié par extraterrestres à partir d'un hominidé certes fort développé mais pas encore strictement humain. Et alors on se demande si les manipulateurs sont Nibiru ou autre chose, s'ils viennent de Véga ou d'Orion.

Donc, en assumant le rejet de Galilée (dans sa théorie de cosmographie, pas forcément dans ses autres qualités), en assumant une lecture litérale des six jours de la création, je ne me mets pas dans la compagnie des ésotériques, parce qu'en réalité je m'en distance.

Mais le fait que j'explique les mouvements planétaires et stellaires complexes, ceux que les héliocentriques expliquent par le point de vue d'une terre qui bouge, avec des anges qui guident les corps célestes - n'est ce pas ça une chose ésotérique?

Non, ça ne devient pas ésotérique après avoir été catholique parce que des Catholiques l'oublient, tout comme le Créationnisme ne devient pas protestant par ce que des Catholiques l'oublient.

Mais le fait de prôner des mariages contractés entre adolescents, n'est-ce pas ça une chose ésotérique, contre le bon sens qui reclame qu'on attende un age plus mûr?

Non, encore une fois.

Avant le XXe S. on ne trouvait pas tellement des gens qui parlaient de l'adolescence comme l'age ingrat. Pourquoi? Les uns parmi les adolescents pouvaient bien se marier assez tôt, les autres par contre (surtout en bourgeoisie masculine, état et sexe certes respectables mais qui ne font pas la loi pour tous les autres, ou qui ne devaient pas la faire pour eux) étaient assez souvent élevés hors un contact excessif pour les émotions avec l'autre sexe. Et les débordéments qu'il y avait et qu'il y a et qu'il y aura toujours prenaient la forme humaine d'un enfant fait hors le mariage - et assez souvent né dans le mariage, puisque à ce temps là on avait l'habitude d'assumer ses liaisons fertiles. Même si la mère, même si et la mère et le père étaient jeunes.

Par contre, c'est au contraire ésotérique, même ésotérique de Neuilly, de prétendre que les adolescents ne soient pas adultes pour le mariage. Ça vient d'un Gurdjieff**, ésotérique s'il y en a, et dont les os reposent à Neuilly sur Seine.

Donc, sur trois ou quatre comptes, on me taxe d'être plus ésotérique qu'un-même et on l'est d'avantage un-même que moi, dans le sens qu'on est d'avantage d'accord avec les ésotériques que moi. Sur un compte on me trouve plus d'accord avec les ésotériques qu'un-même, mais là on trouverait St Thomas d'Aquin ésotérique aussi. Et le grand pourfendeur des ésotériques de ce temps que fut l'évêque Étienne Tempier.***

Qui sauvera sa vie la perdra, qui perdra sa vie pour moi la sauvera. Ainsi dit Notre Seigneur à propos le choix entre injustice et mort. On peut viser autre chose que les organes vitaux quand on est policier et se défend contre un dangéreux. Quand je me suis moi-même défendu contre pas simplement un policier, mais un policier-en-train-de-me-mettre-en-HP ce qui pour moi est autre chose, bien moins légitime, je n'ai pas visé de tuer - et je ne l'ai pas tué.° Ce que je risquait n'était pas la mort. C'était la psychiâtrie. Si j'avais attendu, ces gens là auraient pu me démolir physiquement et moralement jusqu'à me rendre l'esclave sans espoir de m'échapper vis-à-vis ces gens là. Un policier a été blessé dans la jambe et il a tué celui qui avait tiré - lui aussi en défense contre la psychiâtrie. Bien, le "fou dangéreux" a eu la cohérence et décence de tirer sur la jambe, le policier a tiré de manière de tuer. Quand j'étais dans le militaire on m'a dit que d'abord il fallait tirer sur la jambe - sauf en cas d'attaque déjà avérée. Et avant de tirer sur la jambe tirer dans l'air à côté, si on avait du temps.

Le problème est que des gens qui croient avoir encore une culture supérieure (les siècles de la foi parlent de doctrine supérieure ou inférieure, la vraie et complête étant le sommet, c'est à dire le Christianisme, mais rarement de culture - sauf par rapport aux gens qui manquent l'agriculture: St Thomas est en désaccord avec les philosophes qui pensaient que nous descendons tous de ces gens là) perdent en cohérence par l'acceptation d'un tas des choses qui ne sont ni dans l'Évangile, ni dans Aristote ou Cicéron ou Vitruve ou Columella ou Hygin°°, par exemple d'un DSMH-IV plus épais que même des Bibles. Et ensuite on essaie de s'imposer avec ça aux gens qui ne sont peut être même des Catholiques bien orthodoxes.

Hans-Georg Lundahl
BpI/Beaubourg/Paris
Inventio SSmae Crucis
3-V-2012

* Temoin d'un faux miracle, abbattu par des policiers?
hglsfbwritings.blogspot.fr/2011/01/temoin-dun-faux-miracle-abbattu-par-des.html


**"In his [Father Borsh] conversations with me he often spoke about the question of sex. Concerning sexual desire, he once told me the following:

"'If a youth but once gratify this lust before reaching adulthood, then the same would happen to him as happened to the historical Esau, who for a single mess of pottage sold his birthright, that is, the welfare of his whole life; because if a youth yields to this temptation even once, he will lose for the rest of his life the possibility of being a man of real worth.

"'The gratification of lust before adulthood is like pouring alcohol into Mollavallian MADJAR.

'Just as from MADJAR into which even a single drop of alcohol has been poured only vinegar is obtained and never wine, so the gratification of lust before adulthood leads to a youth's becoming a monstrosity. But when the youth is grown up, then he can do whatever he likes; just as with MADJAR—-when it is already wine you can put as much alcohol in it as you like; not only will it not be spoiled but you can obtain whatever strength you please.'"--2nd Series, first tutor

medicine a branch of cooking (yahoo groups gurdjieff)
groups.yahoo.com/group/gurdjieff/message/1734


Par contre, Aristote disait à propos l'age adulte que chaque être vivant est parfait (adulte) en étant capable de produire "sibi simile" - un être semblable à soi-même. Et le droit romain comme canonique dit 14/12.

***Index in stephani tempier condempnationes
enfrancaissurantimodernism.blogspot.fr/2012/01/index-in-stephani-tempier.html


°What a Jewish Father!
triv7quadriv.blogspot.fr/2012/02/what-jewish-father.html


°°Il y a des choses en Aristote et Columella qu'on ne devrait pas accepter non plus, mais quand on ne peut même pas les invoquer pour ses ineptitudes, alors c'est grave.

Aucun commentaire: