mercredi 18 août 2010

Gnosticisme?

Ce message fait partie de la série création vs évolutionnisme, clicquer ici pour voir les autres

Deux citations d'un article de Peter Martinson, LaRouche Youth Movement, pp.9 et 10 de Nouvelle Solidarité du vendredi 9 juillet 2010:

La première leçon d'un cours d'économie physique, c'est qu'il est absolument impossible de tirer un savoir des simples perceptions sensorielles, et qu'il et légitme de considérer ces perceptions comme fallacieuses. La vraie connaissance vient de l'esprit humain qui, suivant les termes employés par LaRouche, utilise ces sens comme une sorte d'"instrumentation" dont la juxtaposition paradoxale des mesures qu'elle fournit doit ensuite être déchiffrée par l'esprit humain. De la même manière, en confrontant les arguments mensongers de deux témoins, un bon avocat montre où ne réside pas la vérité.


Mais là où les données sensorielles ne sont pas en conflit? Et là où ils ne le sont qu'à travers une théorie?


De même, ces perceptions sensorielles qui nous mentent et nous induisent en erreur, ne pourraient jamais en soi être utilisées mathématiquement pour prédire un phénomène causal encore inconnu. Seule l'hypothèse d'un individu créateur qui sait rendre compte des erreurs inhérentes à ses perceptions sensorielles, possède une qualité prévisionnelle.


Une théorie erronnée peut avoir une qualité prévisionnelle du côté non-erronnée, qui coincide ou depend des sens. Les théories ou systèmes de Ptolémée, Copernic, Tychon Brahé et Kepler étaient en série croissante de qualité prévisionnelle, mais le premier et troisième étaient géocentriques, les deuxième et quatrième héliocentriques. Le quatrième remplaça aussi les cercles avec les ellipses.

La croissance dans l'exactitude des prévisions est du à une meilleure observation. Le remplacement des cercles avec les ellipses est du à cet exactitude, mais pas sans créativité. Toutefois, ni les uns ni les autres ont basé leurs prévisions sur le soupçon systématique que les sens soient mensongers, tandis que le deuxième et quatrième ont été amenés à ce soupçon par héliocentrisme ou à l'héliocentrisme par ce soupçon.

Après il y a des cas vérifiés où les sens sont mensongers sous tel ou tel rapport, mais là, "le mensonge" est d'abord limité à un aspect, ensuite corrigible par les sens aussi, directement ou à travers la logique, le bon sens.

Hans-Georg Lundahl
Médiathèque Musicale
Les Halles, Paris I
18/VIII/2010

1 commentaire:

Hans-Georg Lundahl a dit…

http://o-x.fr/fi4w:

Pape Urbain VIII "lui-même héliocentrique"? Non, mais à part ça admirateur de Galilée ...