samedi 20 juin 2009

À propos Djihade par persuasion ...

Qui est-ce qui le fait: celles qui veulent porter le niqab ou hijab avec djelbab ou d'autres costumes traditionnels? Ou ceux qui seraient d'accord avec un interdit en France, ce que provoquerait assurément des plaintes au bled, genre "quel horrible pays, on ne peut même pas porter le niqab ici!", qui entre les deux?

Et si on veut interdire le hijab dans l'école, pourquoi n'autorise-t-on pas écoles de filles --- d'ailleurs pour tous le monde qui le veut, pas juste pour les musulmanes?

7 commentaires:

Hans-Georg a dit…

D'ailleurs, ce qu'est requi par la loi naturelle n'est pas en soi que les filles musulmanes soient habilitées de venir dans les écoles publiques avec des hijab, ni encore moins qu'elles ou leurs frères ou parents doivent pouvoir déplacer les crucifixes dans les écoles, mais, que d'une partie elles ne devaient pas du tout être obligé du point de vue d'un état juste et chrétien d'aller dans quelle que soit l'école contre leurs volontés ou celles de leurs parents, mais si, comme aujourd'hui, elles et ils le sont quand même, on devrait pas y ajouter l'infraction à l'intégrité que constitue l'obligation pour les filles de s'habiller moins que le leur dicte leur conscience.

Hans-Georg Lundahl a dit…

Dans l'ancien régime, l'école n'était une alternative à l'apprentissage chez un maître ou l'apprentissage des tâches menagères pour les femmes dans leurs familles.

Louis XVI y ajoutait les écoles de dessin gratuites pour les apprentis.

Si école il y avait sponsorisée par l'état, elle était chrétienne, comme celles des ursulines. Mais les minorités religieuses, notemment Juifs ou Huguenottes aux époques diverses qu'elles étaient tolérées, n'étaient ni obligés d'envoyer leurs enfants aux Ursulines, ni empêchées d'envoyer leurs enfants aux écoles intraconfessionnelles (internes à laur confession) strictement privées.

Les écoles catholiques n'étaient soumises à da'utres contrôles que celle de l'Église, on sait que plus tard Dom Guéranger (dont le père très pieux et pas du tout révolutionnaire faisait professeur d'école pendant la révolution) trouvait la loi Falloux erronée en ce qu'elle soumettait l'école publique à la controle des universités en soi laïques plutôt que sous la seule controle de l'Église Catholique.

Anonyme a dit…

errata:

requi=requis

elles ne devaient pas du tout être obligé=obligées

Dans l'ancien régime, l'école n'était une alternative à l'apprentissage = Dans l'ancien régime, l'école n'était qu'une alternative à l'apprentissage

Hans-Georg Lundahl a dit…

École et culture:
1 L'enfant-roi derrière la misère d'école? Non, au m... 2 Septem artes et leurs annexes 3 Septem Artes et leurs vertus ... 4 Å & Ç 5a Décès d'Aimé Césaire ... b Poème par le décédé, critique très brève 6 Citation de Marcel Cohen, commentaire 7 Penser n'est pas tristesse 8 Source de Ste Regisse, selon H. C. Andersen 9 Gånge-Hrolf / Rollon & St Michael (lænker, liens, ... 10 Patriotisme athée ... insensé 11 Obligatoire n'est pas gratuite 12 Peut-on encore constater un problème sans détailler les solutions... 13 Un impressioniste réussi 14 exploration des logarithmes sans le flou définitoire des maths modernes... 15 Mathématiques et algèbre ou compréhension et utilité... 16 Mise à jour, logarithmes 17 À propos Djihade par persuasion ... 18 ... il m'ont appelée vilaine ... 19 M. Mitterand, ministre de la culture ...

Hans-Georg Lundahl a dit…

Contre Templiers, FM, Communistes, Nazis, désinfo:

1 Gleb Yakunin 2 Question pertinente ... 3 Caté erronné de professeur Spéculoos 4 pie xii face aux nazis (livre) 5 Ayant lu Le temps de Franco, récit par Michel de Castillo... 6 Politique internet de la Cité des Métiers 7 Enki Bilal sur Ulster: bévue ou mauvaise foi? 8 Promo, deux liens 9 À propos Djihade par persuasion ... 10 Libération de Paris 1944 ... et après? 11 Le Schindler Orthodoxe Japonais Chiune (lien, cliquez)... 12 Georges Pompidou, 5 octobre 2009 13 Quelques observations en France à Paris 14 Credo ... in remissionem peccatorum (English & Français)... 15 On discute quoi entre policiers et enseignants? 16 L'Église s'acharne, jusqu'à canonisation...

Hans-Georg Lundahl a dit…

Qu'est-ce qu'on fait si on voit qu'on a dit des choses pas très bonnes à propos des tenants d'une religion autre que celle qu'on croit vrai, et on a eu des raison de rancune, et après ces gens là (ou était-ce leur compatriotes chrétiens?) vous font la fête?

Faut quand même admettre qu'ils ont du cœur et de la générosité, certains. Ce que j'avais heureusement reconnu avant aussi et que je n'avais jamais nié.

Hans-Georg Lundahl a dit…

Vous lisez l'anglais? Parfait:

And here is what I wrote on this subject, but what I said in negative tone does not apply to the ones I met today:

That is a good system*. But it does not quell the problem of youngsters hwo should rather be:

a) for their personal happiness married and parents rather than pupils and schoo; yard comrades

b) for their professional pride cooks or hairdressers rather t...han students of a literature that leaves them could or a grammar that does not help them learn foreign languages, which they anyway do not learn, or learn only a few useful phrases, or learning mathematics well beyond what they will professionally need or their intelligence leaves them confortable with - unless it is simply the ability to unravel the barbaric misnomenclature of modern maths, with its "number line" with "zero" for centre and "infinity" for both ends, as well as fractions getting in between numbers:

http://hglundahlsblog.blogspot.com/2009/10/what-are-fractions.html

However, I wish for more of the system you have over here. For Muslims too, as long as they are here. It would spare both public and Catholic private schools the trouble of accomodating them, their sensibilities, their revindications, their sometimes heavily felt animosity and disrespect.** Or for that matter their getting victimised and then afraid of the wrong person. The Rudolph Steiner private schools are perhaps not their cup of tea anyway.

*"I just found out that ... laws [in one US state] do accommodate parochial schools. What you can do is make a donation to a parochial school, write the donation off as a tax deduction, and then that portion of your local taxes that would normally go to public schools goes to the parochial school instead. And then the parochial school uses the donation to finance the education of someone who normally couldn't pay tuition."

+++

**As said, this is not what I met today! Alas, neither the right religion nor slightly or not so slightly different ones have only good adherents.